fbpx

Les Coiffures protectrices, utiles ou pas?

0 Partages
Réalisation d'une coiffure protectrice

Avec le retour des premiers froids l’entretien des cheveux retrouve tout son intérêt. En été, les cheveux crépus sont dans un contexte plus adapté à leur nature : un climat chaud, humide qui favorise leur bonne hydratation. A l’approche de l’hiver et de temps plus secs, le cuir chevelu se révèle plus sec, les cheveux plus rêches, et on peut observer une casse plus importante. A défaut de pouvoir aller régulièrement faire des soins chez le coiffeur, il peut être utile d’adopter des coiffures dites protectrices pour réduire la casse et les pointes abîmées. Des coiffures qui vont diminuer l’exposition, les frictions et les manipulations du cheveu.

Qu’est-ce qu’une coiffure de protection ?

Une coiffure protectrice c’est une coiffure qui va contribuer à la bonne santé de vos cheveux en les préservant mieux de la déshydratation, des fourches et de la casse. Et qui va favoriser une meilleure pousse, une meilleure régénération de cheveux ainsi « protégés ».

Protégés de quoi ? De leur exposition aux agressions extérieures : des agressions mécaniques comme les frottements (habits, coussins et oreillers), les matériels (peignes, brosses). Des agressions thermiques comme le temps (froid, pluie, soleil), ou l’apport d’une trop grande chaleur (fers, plaques). Et aussi des agressions chimiques comme les lissages, les défrisages ou les colorations entre autres.

Ce sont toutes les coiffures que vous allez pouvoir faire pour quelques semaines et qui, en plus de l’aspect esthétique, vont vous aider à réduire les manipulations quotidiennes de vos cheveux.

Protéger ses cheveux de la casse
Comment protéger ses cheveux avec des coiffures de protection

Les différents types de coiffures protectrices

Il existe plusieurs catégories de coiffures protectrices en fonction de la nature et de la longueur de vos cheveux.

Chignons, choux

Les coiffures avec les cheveux attachés comme dans le cas d’une queue de cheval, d’un chignon, de knots (choux) ou de l’ajout d’un postiche. Rapides et simples à réaliser, les cheveux sont plus ou moins immobilisés pour la journée.

Bantu knots de protection
Bantu knots de protection

Foulards et bandeaux, protéger avec style

Les coiffures accessoirisées avec l’aide d’un bandeau, d’un foulard, ou d’un kardoune. La méthode du wrap plutôt utilisée à la base pour lisser la chevelure peut aussi permettre, quand elle est agrémentée d’un joli foulard, des coiffages très à la mode. Facile à faire et à défaire c’est une solution pratique au quotidien.

Coiffure protectrice : nouer un foulard
Protection et style avec l’utilisation d’un foulard

Perruques et lace wigs

L’utilisation ponctuelle de perruques comme coiffures de remplacement peut aussi être considérée comme une coiffure de protection si les soins ont été effectués et que la perruque peut facilement être retirée.

Tissages

L’utilisation des tissages : comme pour les tresses, les cheveux ont été au préalable lavés et soignés avant d’être tressés de manière souple. On privilégiera si possible des mèches naturelles à des synthétiques et on ne gardera pas plus de 4 semaines son tissage en n’oubliant pas, massages du cuir chevelu et soins hebdomadaires.

Coiffures protectrices : box braids, twists, et cornrows

Dans la catégorie reine des coiffures protectrices on retrouve toutes sortes de nattes ou de tresses Box braids, comme les Bob, Passion, Goddess, Knotless ou Boho braids. Mais aussi les twists, vanilles ou Sénégalese twists, les Cornrows (nattes couchées) comme les Jumbo Tribal braids appelées aussi Smoke braids, les Lemonade, Fulani ou Ponytail.

Coiffure de protection : les box braids
Modèles de Braids : un choix très large

On peut aussi mettre les Crochets braids dans la catégorie des coiffures protectrices.

Voir nos prestations tresses, twists et cornrows au salon

Entretien et soins protecteurs

Là encore, les conditions pour que ces coiffures puissent jouer leur rôle protecteur, sont des cheveux qui ont été bien entretenus au préalable et bien hydratés.

Coiffures protectrices : ne pas négliger les soins

Une autre condition pour profiter de cet effet bénéfique sur vos cheveux sera de choisir des coiffures souples qui n’exercent pas de traction forte sur votre cuir chevelu et sur vos racines, sinon gare à la casse redoutée.

Enfin, l’utilisation ponctuelle et au maximum pendant 3 à 4 semaines de ce type de coiffures permettra à vos cheveux d’être protégés et leur laissera le temps de se régénérer.

Besoin d’un conseil pour une coiffure protectrice?

Le salon : 01 48 47 03 77 – page Contact

0 Partages

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *